Les nodosités et les propriétés émergentes de la symbiose

Marc-André Sélosse, professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle, introduit la symbiose particulière des nodosités en présentant leur anatomie ainsi que leur fonctionnnement. Il explique le rôle des nodosités dans l'enrichissement des sols, mais aussi dans la richesse protéique des légumineuses qui ont une importance dans l'alimentation humaine.

Durée : 15min55

.

Script de la vidéo - Les nodosités et les propriétés émergentes de la symbiose

.

Conclusion

Nous terminons cette séquence à côté de lupins qui nous rappellent la production de graines protéagineuses, et de genêts d’Espagne (Spartium junceum), qui nous rappellent l’utilisation de ces plantes comme fixateur d’azote pour enrichir les sols.

Nous avons montré que cette propriété d’engrais vert ou de plante protéagineuse, cette richesse en azote de ces végétaux repose en fait sur une symbiose et sur la présence de bactéries, les Rhizobium, qui fixent l’azote atmosphérique au fond des cellules. Mais cette fixation n’est possible :

  • qu’au fond des cellules,
  • avec l’aide de la leg-hémoglobine de la plante qui régule l’apport de dioxygène 
  • et l’apport de photosynthétats de la plante. 

En d’autres termes, cette fixation d’azote, cette propriété d’engrais vert ou cette richesse en azote de l’alimentation, sont des propriétés émergentes de l’association.

.

Sur le même thème :

"Fabacées-rhizobium : la mise en place de la symbiose".

.

Last modified: Friday, 20 December 2019, 2:46 PM