Observer et décrire

.

.

Auteur: Guillaume Lecointre (Professeur, MNHN)
.
.

Obtenir des descriptions de la part des élèves

La première étape est un travail d’observation/description. Pour les enfants connaissant peu les êtres vivants, une première étape de description d’animaux et de végétaux à partir de photos est nécessaire afin de faire émerger des énoncés de description, puis, à terme une abstraction. En effet, on peut regarder une photo d’animal pour ce qu’il est en tant qu’individu, ou bien en tant que représentant d’un taxon déjà assimilé.
Par exemple, on peut voir ce goura comme quelque chose d’inconnu à gorge brune et plumeau sur la tête ou bien comme un oiseau.


Goura réel goura gravure
Goura à la ménagerie du Jardin des Plantes © MNHN Gravure de Goura © Cop.BibliothèqueCentrale - MNHN
.
Il suffit de se mettre à dessiner ce que l’on voit et on légende les parties. Lorsque l’on dessine, on s’attache à observer ce que l’organisme a, et on délaisse - de fait - tout le reste.
.

Trier les attributs évoqués par les élèves

Pour permettre l’abstraction, une fois des descriptions obtenues, on peut tenter de trier les attributs généralisables des attributs qui résultent de situations particulières en :

  • limitant les effets de taille
  • limitant les couleurs par l’utilisation de photos ou de dessins en noir et blanc
  • distinguant ce qui est propre à la structure physique des organismes de la situation contingente de la photo
  • multipliant les photos d’individus d’une même espèce pour ensuite, à terme, permettre de percevoir ce qui est propre à une espèce puis ôter les doublons
  • tentant de fournir un animal nouveau et de le rattacher à d’autres qu’on aura préalablement décrits.

L’étape suivante consistera à reproduire le même exercice sur un échantillon de composition contrôlée à classer.

Étape suivante : Classer selon les critères flèche

 

Last modified: Sunday, 22 April 2018, 7:38 PM