Considérons l'ecoulement d'un fluide dans un canal, ecoulement qui s'effectue // à l'axe 0x sur le shema ci contre.

Nous supposerons que la vitesse d'ecoulement est en tout point // à l'axe 0x mais que le module de la vitesse depend de la cote z

v=v(z) ex

L'expérience montre (et on peut le justifier aussi theoriquement à partir d'un modle microscopique en considerant les transfert de quantite de mouvement entre deux couches de fluide) qu'entre les couche z et z+dz s'exerce une force tangentielle qui, pour une surface de contact S a pour expression

Fx = - μ S (dv/dz)

ou μ est par definition le coefficent de viscosité du fluide.

Cette force tangentielle ou force de viscosité correspond à un freinage. Elle s'exerce non seulement entre les parties du fluide pour lesquels existent un gradient de vitesse mais aussi sur un corps en mouvement dans un fluide.

un resultat classique et souvent utilisé:

si une spahere de rayon r animée d'une vitesse v faible par rapport à un fluide subut de la part de celui-ci une force de frattement

f = -6 π μ r v

force du  à la viscosité μ du fluide. cette formule porte le nom de formule de Stokes.

Si les force de viscosité sont négligeables alors le fluide est qualifé de parfait. Dans un fluide parfais, les actions entres les parties de fluides sont parfaitement decrites par la pression.

Last modified: Wednesday, 4 February 2015, 12:59 PM