Activité : réalisation d’un odontogramme



A. Lemonnier et S.de Reguardati, enseignantes de sciences physiques et chimiques

Télécharger ici le document en PDF

Disciplines concernées : SVT et Physique-chimie





Objectif : A partir de radiographies panoramiques dentaires (Documents 1 et 2), remplir le fichier de l’odontogramme d’INTERPOL.


Qu’est-ce qu’un Odontogramme ?


Un odontogramme est un schéma, qui visualise les dents, Il est associée à une nomenclature internationale, un numéro est attribué à chaque dent :

  • Premier chiffre : 1 en haut à droite - 2 en haut à gauche - 3 en bas à gauche - 4 en bas à droite 5, 6, 7, 8 dents déciduales .
  • Deuxième chiffre : 1 démarre au milieu vers l’extérieur
numero_dents



Pour permettre de représenter tous les indices, l’odontogramme d’INTERPOL représente les dents sous forme de carré avec toutes les faces visibles, en plus du schéma, une ligne permet d’ajouter des commentaires pour chaque dent.



odontogramme

Odontogramme INTERPOL




Quelles sont les indices à noter et comment les visualiser sur une radiographie?


L’odeontologiste medicolégale recherche tous les indices anatomiques thérapeuthiques et pathologiques qui peuvent permettre d’identifier un individu :

  • Les indices anatomiques sont :

- des anomalies de nombre : l’anodontie, l’agénésie, les dents surnuméraires.
- des anomalies de formes, de volumes de positions, de couleur .

  • Les indices thérapeutiques dentaires sont :

- Les soins conservateurs : les amalgames apparaissent opaques, blancs sur la radio. Les resines composites ont une opacité moins marquée que les amalgames. Les « inlays » apparaissent également blancs . Ils peuvent se distinguer par un comblement correspondant précisément au volume manquant de la dent.
- Les soins endodontiques : les traitements canalaires, les racines dévitalisées apparaissent blanches.
- Les soins prothétiques : couronnes très opaques avec les « inlays core », les bridges.
- L’extration dentaire est visible si elle est récente .
- L’implantologie : plus récente elle est de plus en plus courante.

  • Les indices pathologiques sont toutes les manifestations pathologiques non soignées :

- Les lésions carieuses ( taches foncée sur la dent), parodontopathies (rétractation de l’os et la gencive )
- Les traumatismes dentaires.




Travail à partir de radiographies panoramiques dentaires



Mode d’emploi : afin de reporter toutes les constatations dentaires:

  • Noter dans les cases prévues à cet effet - dent par dent, en commençant par la dent 18 à la mâchoire supérieure droite et en finissant par la dent 48 à la mâchoire inférieure droite tous les traitements et autres états constatés.

  • Marquer sur l’odontogramme la situation et l’étendue des obturations et autres états constatés.
Utilisez du noir pour l’amalgame, du rouge pour l’or et du vert pour tout matériau de la couleur des dents.
Pour les dents manquantes ante mortem, marquez les dents correspondantes de l’odontogramme d’une grande croix (X).
La situation précise sur les faces de la dent n’est pas réalisable avec un radiographique panoramique classique, il faudrait une radio 3D.




radiographie1
Radiographie panoramique 1 (DOCUMENT 1)


radiographie2
Radiographie panoramique 2 (DOCUMENT 2)



Correction


correction radio1
Odontogramme de la Radiographie 1


correction radio2
Odontogramme de la Radiographie 2

Last modified: Wednesday, 4 February 2015, 12:59 PM