La mission scientifique, les deux navires de l’expédition

La problématique de la mission scientifique

 

L’expédition à bord du Tangaroa : Mertz polynya voyage 2013

 

L’expédition à bord de l’astrolabe : COCA 2013

 

La problématique de la mission scientifique

A bord des navires de nombreux scientifiques interviennent dans le cadre de différents programmes scientifiques. Nous étudierons un de ces programmes, dont la problématique est : Comment la circulation des courants de l'océan Austral est-elle en évolution ?

Le Laboratoire d'Océanographie et du Climat LOCEAN coordonne le programme ALBION, composante française d’un projet international SASSI (Synoptic Antartic Shelf Slope Interactions Study) initié en 2007 dans le cadre de l’année polaire internationale.

Au sein de ce programme, des équipes de scientifiques embarquent pour la région du glacier de Mertz au large de la terre Adélie, pendant l’été Austral 2013 à bord de deux navires. Ces expéditions visent à notamment à poursuivre l'étude de la formation des eaux denses sur le plateau continental antarctique.

   

Suivre le lien : Pourquoi des mesures dans la zone du glacier de Mertz ?

bathymétrie

Figure 1 : Carte avec découpage de la région selon la bathymétrie.

MGT : Mertz Glacier Tongue, CB : Commonwealth Bay, BB : Buchanan Bay, AD : Adélie Depression, AS : Adélie Sill, AB : Adélie Bank, MB : Mertz Bank, DT : D'Urville Trough

 

L’expédition à bord du Tangaroa : Mertz polynya voyage 2013

tangaroaFigure 2 : Le Tangaroa, navire océanographique  © Dave Allen / NIWA

 

L’expédition est organisée par le centre de recherche néo-Zélandais ACECRC (Antarctic Climate and Ecosystems Cooperative Research Centre) et par le laboratoire LOCEAN de l’Université de Pierre et Marie Curie (France). Des chercheurs de l’agence nationale de recherche Australiens CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organization), participent également à l’expédition. L’objectif principal de la mission est l’étude océanographique et géologique de la région du glacier de Mertz.

Le Tangaroa est un navire océanographique appartenant à l’institut de recherche de nouvelle Zélande, NIWA (National Institute of Water and Atmospheric Research), partenaire du ACECRC.

 

plan

Figure 3 : Vue de profil du Tangaroa (une visite virtuelle du navire est disponible ici)

 

Le suivi de la position du navire en temps réel est accessible ici par le site de niwa.co.nz

Accéder au blog du Dr Helen Bostock, géologue marin à bord du Tangaroa : cliquer ici

 

L'expédition à bord de l'Astrolabe : COCA 2013

Figure 4 : L'Astrolabe  © E.Sultan

 

L'IPEV (l’institut Paul Emile Victor) est une agence de moyens et de compétences au service des laboratoires nationaux rattachés à des structures dont la vocation est la recherche scientifique. Son rôle est d'offrir les moyens humains, logistiques, techniques et financiers nécessaires au développement de la recherche française dans les régions polaires.

 

L’institut supporte ainsi les programmes retenus par le Conseil Scientifique et Technique tel que le la mission COCA 2013. L’Astrolabe est le navire assurant prioritairement la logistique des bases scientifiques (ravitaillement des bases Dumont d’Urville et Concordia…). A l’occasion de ses déplacements, plusieurs missions de recherche océanographique viennent se greffer.

La mission Ico2ta : recherche de la biodiversité marine pélagique de la mer Dumont d’Urville. Ce projet est rattaché au projet Census of Antarctic Marine Life.

La mission Revolta (Radiations Evolutives en Terre Adélie) : recherche de la biodiversité marine benthique de la mer Dumont d’Urville. Les scientifiques s’intéressent à l’habitat ainsi qu’à la distribution des espèces au niveau géographique. Intérêt qui permet de bien connaître la partie côtière de la Terre Adélie.

La mission Albion qui étudie la formation des eaux denses sur le plateau continental antarctique. Pour ce faire, des mesures hydrologiques, physiques et chimiques sont réalisées, avec la récupération des données d’un mouillage et des prélèvements d’eau dans la zone du glacier de Mertz.

 

Le suivi de la position du navire en temps réel est accessible par Google Earth en cliquant ici, sur le lien de l’'Institut polaire français Paul-Emile Victor (IPEV)

position 

Lien vers l'expédition antarctique : http://expeditions-antarctiques.mnhn.fr/

 

 

 

Last modified: Tuesday, 22 January 2019, 2:57 PM